Le recyclage textile au programme des écoles supérieures

14 mai 2020

Développement durable, écoconception et seconde vie des matériaux s’inscrivent désormais dans les formations supérieures de l’industrie textile et de la mode. De façon académique comme à l’ENSAIT de Roubaix ou expérimentale comme l’illustre le partenariat en cours entre l’ENSAV - La Cambre et Retex.

La Cambre Roubaix Ensait

Preuve que le recyclage textile est une voie d’avenir, il s'invite maintenant dans les cursus de certaines écoles supérieures. C'est ainsi le cas à l'ENSAIT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles) de Roubaix. En première année, les futurs ingénieurs sont sensibilisés à la responsabilité sociale et environnementale lors d'un séminaire qui aborde la fin de vie des produits, les fibres compostables, l’utilisation des matières recyclées…

"Nous leur faisons découvrir différentes initiatives et nous les faisons travailler sur des cas d'écoconception et de recyclage", explique Anne Perwuelz, professeur au laboratoire GEnie des Matériaux TEXtiles de l'ENSAIT. Les élèves bénéficient également d'une approche de l'effilochage grâce à une visite au CENT (Centre européen des matières non-tissées) qui possède une machine.

En troisième année, les élèves peuvent opter pour un module de 60 heures Textile et Procédés Durables comprenant 8 heures spécifiques sur le recyclage textile et ses différents procédés. Des entreprises telles que Carbios ou UTTI interviennent aussi pour présenter leur expertise. Les étudiants en Mastère Management et Innovation dans la Mode (partagé avec l’Institut Français de la Mode et l’Institut d'Administration des Entreprises de Lille) suivent un module de 50 heures sur le développement durable avec l'utilisation de matières recyclées dans les collections. Côté recherche, deux doctorants mènent actuellement des thèses sur des aspects techniques du recyclage.

Plasturgie et impression 3D

Pour sa part, l’ENSAV de la Cambre mène cette année sa deuxième collaboration avec Retex. Il y a deux ans, les élèves avaient planché sur un projet impliquant Le Relais-Métisse et la filature ESG. En 2020, l’exercice proposé aux étudiants en Bachelier 3 consiste à mener des tests avec un monofilament de polyester 100% recyclé fourni par VKC-Centexbel au sein du FabLab de La Cambre. Les étudiants questionnent les possibilités du matériau et de l'impression 3D dans des mises en œuvre textiles et réfléchissent en même temps au cycle de la matière et à son contexte de production.

Liens :

http://www.ensait.fr/
https://www.lacambre.be/fr



Noname Ensav4 1 Atelier Plasturgie Retex C

« Il s’agit d’aborder la question de la plasturgie et d’envisager l’impression 3D comme un traitement de surface pour arriver à une diversité de matières plus ou moins souples. Nous sommes avant tout dans une démarche de recherche et d’expérimentation », souligne Coralie Miessen, responsable du Bachelor de l’atelier design textile à l’ENSAV. Six étudiants participent à cet atelier qui fait partie de leur projet personnel. Et malgré la crise du coronavirus, ils poursuivent leurs recherches afin de pouvoir les présenter en fin d’année.