Alinfini transforme les ceintures de sécurité en objets de mode

01 août 2019

La marque recycle déchets de production et produits usagés pour en faire des accessoires. A voir à l'exposition Parures (Musée de la Manufacture à Roubaix, du 6 septembre au 25 octobre 2019).

Alinfini 2119 Web Alinfini 0026 Web Alinfini 2121 Web

Lancée en 2012 par Sandrine Dole, Alinfini redonne vie aux ceintures de sécurité. Avec tout un travail de pliage et nervures, plissage et franges, ces sangles incroyablement résistantes prennent du galon. Elles deviennent en effet des sacs ou des colliers haute couture ainsi que des objets promotionnels fabriqués artisanalement au Maroc. La marque a par exemple déjà collaboré avec Air France et Renault. « Nous avons développé des modèles comme des porte-clés ou des porte-monnaies qui permettent d'exploiter même les très petits morceaux », explique la fondatrice qui souligne les difficultés pour accéder aux gisements de matières. Alinfini a aussi récemment cosigné avec la marque Wafl Design, également basée à Marrakech, deux modèles de « tote bags », Air Flouze et Mercedes-Bled.

http://alinfini.info