38ème Journée Technologique d’UPTEX – CLUBTEX (à Tourcoing) sur le thème "Quelles solutions pour mes déchets textiles ?

17 novembre 2016

Nouvelles valeurs, nouveaux enjeux, vers un modèle d’économie circulaire textile - L’industrie du textile et de l’habillement se situe au 2ème rang des activités mondiales ayant le plus fort impact sur l’environnement (étude Carbon Trust de 2011). Par exemple, le vêtement professionnel représente aussi un gisement très important d’articles fin de vie, de même que le linge plat ou les chutes de production.

Img 6166 Img 6211 Img 6169

Si des filières structurées et des partenariats existent déjà, il reste de nombreuses questions qui sont autant de pistes de recherches et d’opportunités pour le développement de projets d’innovation :

- Comment valoriser mes chutes de production ou articles textiles fin de vie ?

- Quels sont ou seront les produits issus de fibres recyclées – et pour quels marchés ?

- Comment identifier des opportunités dans d’autres marchés que la filière textile ?

- Comment concevoir les produits pour une meilleure recyclabilité ?

- Quels sont les freins ? Et où se situent-ils dans la filière ?

- Quelles sont les contraintes règlementaires ?

La 38ième Journée Technologique de CLUTEX/UP-tex a réuni plus de 130 personnes sur cette thématique globale le 17 novembre 2016. Suite à un état de l’art du recyclage et de l’écoconception textile, les échanges se sont portés sur une filière complexe à traiter, celle du vêtement de protection et du vêtement d’image. Autour du commissariat de l’armée de Terre, de la SNCF et Air France, des industriels fournisseurs de ces grands noms ont montré leur savoir-faire dans le domaine et la nécessité de travailler conjointement avec leurs clients. De même que les designers ont présenté des valorisations de déchets et des conceptions « réfléchies ». Le recyclage a fortement progressé depuis ces dernières années ; des paroles d’acteurs experts comme Filatures du Parc et FERLAM viennent valider un marché concret. Up-tex et le Cd2e accompagne aujourd’hui différents projets sur ce sujet au sens large du textile comme CALAFIL dont Wecosta montre bien la transversalité des matériaux.

Une journée riche, des rencontres improbables, des naissances de projets…une journée très économie circulaire.